Résumé

Ils sont 5 sur le plateau, 4 danseurs et 1 musicien, 4 frères comme les 4 points cardinaux et 1 axe, celui du centre du monde, celui qui les rassemble.
Ils sont là, réunis et unis, les 5 hommes. Ils ouvrent l’espace par le mouvement et la voix. Le mouvement est celui de la liberté des corps dansants et la voix est celle du dedans, une voix en direct qui retentit en échos de leurs âmes, c’est une onde, elle est musique.
Le souffle est alors le seul instrument qui accompagne les 4 hommes « symboles ». Le plateau devient le champ des espérances, au sens propre et figuré, et offre à nos regards trompés une autre vérité. Sans limites de frontières, la sincérité des corps envahit l’horizontalité, dans un espace de paix, alors que la voix s’élève dans la verticalité comme pour crier aux Dieux une autre Vérité. Ils sont Occidentaux, Américains du sud et Palestiniens : ils sont humains.
Ils dansent la joie, ils dansent les doutes, ils dansent leurs cultures, ils dansent leurs croyances, ils dansent.
Ils sont l’air, le feu, l’eau et la terre et le 5ème élément qui les rassemble.
Ils sont le printemps, l’été, l’automne, l’hiver et le 5ème qui est le temps.
Ils sont l’Est, le Sud, l’Ouest et le Nord et le 5ème qui est le centre.
Ils sont le goût, le toucher, l’odorat, la vue et le 5ème qui est l’ouïe.
Ils sont les 5 fils du soleil sur la Terre Mère, leur espace de Paix.