Résumé

L’arbre fascine.
Il fascine par sa grandeur et sa longévité, par sa résistance, sa forme ou sa couleur.
Arborescence est une création chorégraphique pour 5 interprètes, présentée in situ dans un coin de jardin ou au détour d’un site patrimonial.
La danse s’écrit autour d’un arbre remarquable, l’arbre comme axe, comme source d’inspiration, comme ami,comme parent.
L’arbre qui danse devient ainsi une invitation à l’intimité entre le lieu qu’il occupe et le public.
En cercle, debout, au sol, en appui, seul, à deux, à trois ou en groupe, la chorégraphie prend son essence dans chaque espace pour transmettre l’ineffable histoire qui lie l’Homme à l’arbre ou l’arbre à l’Homme…